smartphones : Wiko la petite franco-chinoise

Sur notre site nous prêchons depuis longtemps pour des achats séparés de l'appareil et de l'abonnement.
Pendant très longtemps les opérateurs se sont goinfrés en faisant signer des forfaits 2 ans en échange de soi-disant économies sur l'achat du smartphone.
Tous ceux qui ont fait le calcul montrent bien l'arnaque, qui surtout se solde ensuite par un fil à la patte gênant si on veut changer de machine.
Free, toujours à la recherche d'offres à contre-courant des trois autres larrons, a il y a deux ans arrêté cette stratégie, en séparant clairement la vente de la machine, plus ou moins à
prix coûtant, et le forfait qui lui est à prix tiré en comparaison des  concurrents.
Ce faisant il a accéléré la tendance à la séparation abonnement / smartphone,
pour laquelle la France était d'ailleurs plus avancée que la grande majorité des
autres pays.
C'est ainsi qu'en 2013, 30% des smartphones étaient vendus vides de carte SIM.

smartphone wiko

smartphone wiko

Dans ce contexte, Laurent Dahan fondateur de Wiko a estimé que c'était le bon moment pour lancer sa marque de smartphones depuis Marseille.
Eh oui, cong, on ne fait pas que jouer au foot dans la cité phocéenne.
Nous sommes deux ans plus tard, et la marque revendique la troisième place du marché du neuf en France !
Son positionnement : entrée / milieu de gamme. Les deux gros que sont Apple et Samsung sont très actifs avec buzz et tout dans le haut de gamme ; les suivants genre Sony, HTC et autres plutôt aussi, bref il y a une place à prendre sur notre marché, où selon les analystes la moitié des smartphones se vendrait sous les 150 €.
Evidemment, les gros concurrents ont aussi des cartouches en milieu/bas de gamme,
à commencer par leurs modèles précédents toujours en vente.
Il y a ensuite aussi le très actif marché des smartphones d'occasion :  voyez notre article sur le marché de l'occasion !
Bref notre Wiko n'est pas mal partie mais il s'agira d'avoir du punch dans ce marché musclé. Pour la conception finale et la production Wiko s'est associée avec le gros constructeur chinois Tinno. La conception commerciale est assurée depuis les bureaux marseillais
regroupant une petite centaine d'employés.

smartphone wiko rose

smartphone wiko rose

Un appareil 4G serait en préparation, des initiatives pour pénétrer les marchés hors France aussi. Good luck, mais attention à quelques rumeurs de faible qualité du service après-vente ( page Facebook dédiée aux "oubliés du SAV Wiko" ).

Cette entrée a été publiée dans smartphone, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à smartphones : Wiko la petite franco-chinoise

  1. paranoiakkritikk dit :

Laisser un commentaire