Smartphones, forfaits et la 4G

Notre article précédent a sans difficulté redémontré que le forfait groupé 3G avec données et smartphone est une arnaque…ce n’est pas pour rien que les opérateurs claquent tant d’argent dans la publicité :  c’est pour vous piquer le vôtre !
Il suffit de se présenter chez l’opérateur avec votre smartphone/iphone déjà en poche, et pour les données une multitude de choix avec prix écrasés vous est offerte

Alors qu’en est il de la 4G ?

les débits des smartphones 2G à 4G ...théoriques !

Évidemment, là aussi, déferlement monstrueux de publicités, limite mensongères comme toujours.
Oui, avec la 4G je visionne des millions de films en ultra-haute définition sur mon petit smartphone poussif ( pour que le prix du forfait soit acceptable par vos petites bourses ), je joue à des jeux époustouflants malgré la puissance de calcul riquiqui de mon processeur, etc.

Déjà, rappel sur ce que c’est que la 4G.
C’est la nouvelle technologie et norme de connexion des appareils mobiles, en cours de déploiement. La vitesse peut dépasser celle de l’ADSL, technologie de connexion à fil qui lie la plupart de nos « box » à la maison au répartiteur téléphonique du quartier…c’est dire que la techno a effectivement du potentiel ! Grosso modo il y a un facteur 10 entre les 3G/3G+ et la 4G…sur le papier.

En effet, pour atteindre effectivement ces débits il faut d’abord que votre smartphone soit prévu pour ( processeur plus rapide, connectique en rapport, etc. ) et même qu’il soit à l’aise dans ces vitesses et pas en limite.
Notez aussi que si vous utilisez surtout votre smartphone ou tablette chez vous, inutile d’avoir une bête de course parce que votre box ADSL sera la limite.

Enfin et surtout, il faut que vous soyez dans une zone avec une (bonne) couverture 4G, sinon le système retombera de lui-même en 3G.
On connaît d’ailleurs toujours un cas similaire en 3 G :  si la couverture n’est pas bonne, le système rétrograde en 2G+… dans ces coins-là, la Ferrari 4G elle aussi rétrogradera en 2G+…

Cas impossible évoqué par un sceptique viscéral ? Surtout vu les tonnes qu’en font les opérateurs ? Que nenni !  UFC-Que choisir a déposé plainte contre deux opérateurs pour pratiques commerciales trompeuses, vu le décalage un peu fort entre le blabla publicitaire et l’accès réel par ceux qui ont payé pour la 4G…
La rumeur dit même que certains opérateurs laissent volontiers dégrader la qualité de connexion en 3G, histoire de vous convaincre de passer à la 4G… c’est-y pas manipulatoire des masses, ça ?

Notre conseil :  si vous n’êtes pas chaque jour dans le centre d’une grande ville, c’est encore un poil tôt.

Toujours intéressés ? Alors continuons !

 

De tous les opérateurs, Bouygues semble le plus avancé techniquement ( mais pour combien de temps ? ) ;
il annonce avoir déjà investi 400 millions d’euros dans les infrastructures pour la couverture, et atteindre ainsi 60% de la population.
Vu la vitesse à laquelle les offres évoluent, nous n'osons pas vous faire le tableau des prix/volumes : il risquerait de vous induire en erreur en
n'étant déjà plus valable si vous fondez une décision dessus .

Comme d'habitude Free se positionnera sur le créneau des prix bas, mais pour finir de brouiller les cartes, Free lance des offres avec location du smartphone, au lieu de la traditionnelle vente...allez vous y retrouver !
Bref pas d'échappatoire :  vous devez aller éplucher les sites des opérateurs et lire les promos récentes et tapageuses ... en restant attentifs aux pièges.

En ajoutant le prix/volume aux incertitudes de couverture, au final nous ne pouvons que vous inciter à la prudence. Et en tous cas, ne bradez pas votre liberté !

Cette entrée a été publiée dans smartphone, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Smartphones, forfaits et la 4G

  1. pat4G dit :

    on annonce aujourd’hui qu’il y aurait 13229 antennes 4G en fonction en France…avec Bouygues en tête avec 5523, puis Orange avec 4244, SFR 1294 et Free 824….tous en ont aussi en construction, et ça vaut mieux : il y a encore plein de départements sans la moindre antenne : Meuse, Cantal,…

Laisser un commentaire