Smartphones : et la sécurité ?

Un petit article sur la sécurité autour des smartphones, pour rompre avec le « tout est bleu et rose dans le monde des bisounours à smartphones ».

D’abord les nouvelles inquiétantes, avant de terminer sur des notes plus optimistes, voire humoristiques.

Commençons par quelques statistiques de sécurité des données.

La vente de smartphones et iphones a récemment dépassé celle des téléphones portables classiques, avec 216 millions de smartphones au second trimestre 2013.
Le possesseur moyen utilise sa bécane 6 heures par jour, dont deux à jouer, une heure quart à surfer sur internet, sans compter une heure de réseaux sociaux.
Pas étonnant par conséquent qu’il stocke plein de données souvent utiles ou échangeables sur son téléphone intelligent, le rendant encore plus indispensable. On y trouve dès lors très fréquemment ( 80% selon une étude multi-pays récente ) des photos intimes, plusieurs codes d’accès ( à l’immeuble, pour les comptes en banque ou autres logiciels ) et bien sûr les données d’identité…plus de 40% des smartphones contiennent des données sensibles.
Par ailleurs, plus du tiers des utilisateurs ne verrouillent même pas la machine à l’aide d’un mot de passe.

La CNIL effectue une étude sur les iphones et smartphones sous Android. Il en ressort déjà que les utilisateurs ont tous téléchargé de nombreuses applications qui requièrent la liaison internet avec le développeur, la géolocalisation et autres méthodes de traçage. Ce que ces entreprises extérieures font de ces données collectées n’est pas dit avec précision dans la chanson.

Et ensuite il y a le risque de vol ou perte, loin d’être négligeable : 30% des utilisateurs en auraient déjà subi un. Il est donc fortement recommandé de protéger la machine par un mot de passe et d’activer le passage automatique en mode verrouillé. Egalement, ne pas se priver de prendre un code PIN compliqué ; ne pas hésiter non plus à se doter d’un anti-virus efficace, les malwares, virus et autres logiciels malveillants commencent en effet à être aussi répandus sur smartphone que sur ordinateur ; par contre, réfléchir à deux fois avant de stocker des données sensibles sur la machine. En faisant tout ceci, notre smartphone/iphone restera notre ami et ne deviendra pas notre pire souvenir.

Un exemple de hack très inquiétant, ou comique ?
Nos amis japonais sont fort soucieux de leur confort aux toilettes, d’où la mise sur le marché de toilettes intelligentes : environnement musical réglable, lunette intelligente ( nettoyage par jet , rinçage, séchage…), et commande à distance à l’aide du smartphone . Seulement voilà : ce système, comme 80% de nos joujoux, tourne sous Android, et les hackers facétieux le cassent facilement : imaginez donc ce qui peut vous arriver fesses à l’air sur vos smart-toilettes !
Ce que ça montre :  on s’empresse de tout vouloir piloter par smartphone, et cela fait autant de failles supplémentaires par lesquelles des intrus malveillants peuvent se glisser.

Autre cas de manipulation de données de smartphones.
La ville de Londres teste des poubelles intelligentes, munies d’un afficheur pour informations locales. Ces poubelles sont dotées d’un émetteur-récepteur Wifi, et se sont mises à aspirer données disponibles des smartphones qui passent à proximité. Résultat possible : vous êtes assailli de publicités concernant les commerces locaux…juré craché, le logiciel ne fera rien d’autre…en sommes nous certains ? Les poubelles en question intéressent les villes de Rio, Dubaï et New York..Certaines autorités ou groupes ont protesté contre ces expérimentations puis utilisations non souhaitées par le possesseur du smartphone.

Smartphone perdu ? Comment le retrouver.
Terminal égaré ou volé, voilà la question qui vient immédiatement  à l’esprit ; mais même s’il n’est que perdu, on souhaite rapidement remettre la main dessus, pour sa valeur ( sentimentale et pécuniaire ), tout le temps que nous avons amoureusement pris à le personnaliser, nos applis, musiques, photos etc. préférées…
La solution : l’application Android Device Manager en cours de déploiement par Google, qui permettra à distance de le faire sonner…s’il n’est pas loin, de le géolocaliser sur une carte Google Maps s’il est ailleurs, et enfin de donner l’ordre de suppression des données enregistrées sur le joujou si on est convaincu qu’il a été volé :  ainsi, plus de risque d’usurpation d’identité.
Autre bonne nouvelle pour tous les possesseurs de smartphones pas chers : l’appli est conçue pour fonctionner pour toutes versions d’Android dès Gingerbread ( 2.3 ).
Bref une appli hyperutile, même si vous n’êtes pas un poète distrait.

Notons cependant qu'il existe déjà d'autres applications qui proposent des fonctionnalités similaires : par exemple, Avast pour Android.

Cette entrée a été publiée dans smartphone, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Smartphones : et la sécurité ?

  1. superkritik dit :

    on raconte aussi qu’en faisant des photos avec son smartphone, que souvent on poste sur facebook ou autre réseau social, on indique sans le vouloir le lieu où la photo a été prise : c’est dans les méta-data de la photo !

  2. fanstasmagorikk dit :

    on raconte que le monde des services secrets travaille fort sur le sujet de la sécurité :
    des logiciels qui verrouillent le smartphone à l’aide d’une signature inimitable ( BehavioSec ), des achats en masse de smartphones sécurisés, des logiciels d’écoute/enregistrement automatique …

  3. pastoriusjaco dit :

    l’iphone 5S était soi-disant le nec plus ultra en matière de sécurité, surtout grâce à la reconnaissance digitale…mais patatras des hackers ont en trois jours réussi à contourner la barrière.
    Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle…

  4. paranoïak-kritik dit :

    article intéressant autour des smartphones volés : http://hitek.fr/actualite/killswitch-lg-samsung_261

Laisser un commentaire